Prix & récompenses

L’International du film d’animation d’Alger

Massinissa Ould El Hadj de l’Institut supérieur des métiers des arts du spectacle et de l’audiovisuel a décroché le 1er prix d’un montant de 100.000 DA, dans le cadre des journées internationales du film d’animation, qui se sont déroulées du 8 au 11 janvier à la salle Ibn-Zeydoun de Riad El Feth, Alger. Le deuxième prix est revenu à Rabah Soufa et Toufik Labssir (60.000 DA), le troisième prix a été décerné à Farouk Habchi, qui a été gratifié d’un montant de 40.000 DA. L’International du film d’animation d’Alger (AIFA) a pris fin, samedi soir, offrant un espace d’expression à un genre artistique encore nouveau en Algérie, dédié au divertissement et à l’éducation avec la perspective de promouvoir la culture et le patrimoine algériens. « Rio », de Carlos Saldanha, « Viva Cartago » de Abdel Belhadi, deux films d’animation, ont marqué la dernière soirée de cette manifestation. « Cette rencontre connaîtra des améliorations avant d’être institutionnalisée. Il s’agit d’un véritable partenariat entre la société civile et les pouvoirs publics, pour le développement d’un art encore nouveau en Algérie. L’Etat est là pour aider les créateurs dans le respect des règles et des lois », a déclaré la ministre de la Culture, Khalida Toumi, lors de l’inauguration de cette manifestation. Organisé par l’Office Riadh El Feth, en collaboration avec l’Association culturelle patrimoine, « l’AIFA a permis de dynamiser le film d’animation, vecteur d’un intérêt de plus en plus grandissant », déclare Toufik Fadel, président de l’Association culturelle patrimoine. Il soutient que « le film d’animation développe l’esprit et l’imaginaire des jeunes ». Pour rappel, plusieurs films ont été projetés lors de ces journées. Le public a eu droit à trois conférences portant sur le « cinéma d’animation africain et arabe, état des lieux, constats et perspectives », « le film d’animation dans les domaines scientifique et éducatif, nouvelles écritures dans les transmédias », et « la production internationale en films d’animation ». Ces rencontres ont été animées par des spécialistes étrangers.